Création 2021

"SIMONE en aparté"

Théâtre / Festival OFF Avignon 2022

Simone Veil, libre, ardente, déterminée.

Un kaléidoscope d’évocations qui met en lumière les multiples facettes de Simone Veil, à différents âges de sa vie. La parole intime de celle qui pourrait être notre alter ego : la femme, la mère, la fille, l’épouse, la sœur, l’amie, la camarade…

Avec l’envie de partager ses convictions et ses engagements, ses doutes et ses colères parfois… tous les combats qui ont fait d’elle une « icône » républicaine. Avec l’envie, tout simplement, de transmettre son regard sur la vie, sa confiance inlassable en l’humanité.

Arnaud Aubert, Metteur en scène.

« Off » d’Avignon : « Simone en aparté », « La Galerie »… trois coups de cœur du festival. Sélection :

Le chignon serré sur la nuque, le tailleur ajusté sur un chemisier ivoire, les boucles d’oreilles assorties, Sophie Caritté ressuscite une Simone Veil plus vraie que nature. Jusqu’à cette voix particulière, posée, presque autoritaire… mais où la fragilité s’insinue souvent. Dans un bouleversant seul-en-scène, écrit et sobrement mis en scène par Arnaud Aubert, avec les éclairages subtils d’Estelle Ryba, c’est toute la vie de cette femme hors du commun qui nous est offerte. Sa jeunesse heureuse dans une famille aimante à Nice, ses mois terribles dans les camps d’extermination, ses années à la magistrature, ses combats politiques, sa foi en l’Europe, sa vie d’épouse et de mère…

Si le parcours de cette personnalité publique ne nous est pas inconnu, on le suit à nouveau avec plaisir tant il force l’admiration… « Nous les femmes nous bousculons tout », affirme-t-elle, le sourire complice. Ne l’a-t-elle pas fait à la tribune de l’Assemblée nationale, lorsque, ministre de la santé sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing et devant un parterre quasi exclusivement masculin, elle a défendu le droit à l’avortement ? Mais derrière la carapace qu’elle s’est forgée perce une douleur qui n’a jamais cessé. « Il y a une chose que je regretterai toujours beaucoup et qui ne pourra jamais être comblée, c’est le fait qu’il n’y ait pas eu de lien entre eux, mes enfants et maman. Que maman n’ait pas connu mes enfants ; mais surtout que mes enfants n’aient pas connu maman, et que mon mari non plus n’ait pas connu maman. » Ce lien si profond à sa mère, tellement aimée, morte du typhus dans les camps, Sophie Caritté le dit avec une infinie délicatesse.

Laurence Péan, La Croix

Une masse blanche en forme de vague sert, tour à tour, de fauteuil, de tribune, de toboggan et d’écran. On ignore de quoi est faite cette courbe, élément principal d’une scénographie épurée, sobre, intimiste et créative, au service du personnage de Simone Veil. À certains moments de la pièce, des formes y sont projetées et crépitent au rythme de la musique, évoquant les pensées de l’ancienne ministre. Suggérer plutôt que de montrer, pour ne pas enfermer le spectateur dans une vision, mais au contraire le laisser choisir… Quand la pénombre disparaît, une lumière chaleureuse éclaire avec douceur Simone Veil.
La comédienne Sophie Caritté se glisse dans les habits de cette figure politique française, différentes postures correspondant aux multiples facettes de l’identité de Simone Veil. On pénètre ainsi dans l’intimité de cette femme ô combien pudique. Féminisme, dignité humaine, droit à l’IVG, construction européenne… autant de thèmes pour nous redire à quel point Simone Veil nous parle encore aujourd’hui. Un spectacle inspirant, à valeur universelle.

"La Vie" aime beaucoup

Kilian Orain, La Vie

Le théâtre des 3 soleils nous a offert un petit bijou théâtral sur l’une des femmes les plus importantes du XXe siècle, Simone Veil. Sur un texte et une mise en scène remarquables d’Arnaud Aubert, Simone en aparté, apparaît comme la recension d’une vie hors du commun.

Laurent Schteiner, Sur les planches

Au cœur de Simone Veil : l’évocation tendre d’une vie fabuleuse. (…) Simone Veil est héroïne de sa propre vie. Et la pièce d'Arnaud Aubert nous montre l'intime force de cet être au destin unique. (…) Il y a une grande douceur qui se dégage de la pièce et du jeu très millimétré de la comédienne. Une affectivité voulue qui ne tombe à aucun moment dans le pathétique, ni le sensationnel. (…)
La scénographie très épurée d'Hervé Mazelin, bien mise en valeur par les lumières chaudes d'Estelle Ryba (…). Un bel écrin pour que la mémoire de Simone Veil réinventée ici puisse prendre son envol et nous parler à l'oreille et au cœur comme seuls certains livres forts nous emportent.

Bruno Fougniès, www.larevueduspectacle.fr

Médias

Bande-annonce
Reportage de France 3 du 12/02/21
PHOTOS

Médias

FICHIER
Dossier de presse Dossier pédagogique Dossier de présentation
FICHIER
Article paru dans Le Parisien Article paru dans La Croix Interview de Sophie Caritté paru dans La Vie Article paru dans Double Marge Article de Laurent Schteiner de surlesplanches.org La lettre du SNES Article paru dans offavignon.com Article paru dans Ouest-France Article paru dans FOUD'ART Article paru dans Toutelaculture Article paru dans Arts-chipels Article paru dans La revue du Spectacle Article paru dans L'éveil Article paru dans Actu

Ecriture et mise en scene
Arnaud Aubert
avec
Sophie Caritté
Scénographe
Hervé Mazelin
Lumière et régie générale
Estelle Ryba
Technique
Alexis Migne
Musique
Nicolas Girault
Costumes
Yolène Guais
Coiffure et maquillage
Virginie Lacaille
Avec la complicité de la chorégraphe
Sophie Lamarche-Damoure
Production
TANIT Théâtre
Coproduction
Théâtre Lisieux Normandie

Saison 2023-2024

Espace Jean Racine – Saint-Rémy-lès-Chevreuse (78)
Vendredi 13 octobre 2023 à 20h30

 

Le Forum – Falaise (14)
Jeudi 19 octobre 2023 à 14h30 et 20h30

 

Théâtre de Duclair – Duclair (76)
Vendredi 24 novembre 2023 à 20h

 

Thury-Harcourt, Saint-Martin-de-Fontenay et Évrecy (14)
Tournée OMAC
Jeudi 4 avril 2024 à 20h30 (Thury-Harcourt)
Vendredi 5 avril 2024 à 20h30 (Espace Coisel, Saint-Martin-de-Fontenay)
Samedi 6 avril 2024 à 20h30 (Évrecy)

 

Théâtre des Cordes – CDN Caen (14)
Organisé par la Région Normandie et le Mémorial de la Shoah
Mardi 16 avril 2024 à 14h et 20h – représentations non publiques

 

Halle Ô Grains – Bayeux (14)
Dimanche 28 avril 2024 à 17h

 

Saisons antérieures

Théâtre – La Ravoire (73)
Vendredi 31 mars 2023 à 20h30

 

Théâtre – Barentin (76)
Mardi 28 mars 2023 à 14 h et 20h30

 

Bains Douches d’Elbeuf (76)
Mardi 14 mars 2023 à 14h30 et 20h

 

Théâtres de la Ville de Louviers (27)
Le Moulin
Mardi 7 mars 2023 à 20 h

 

Théâtre de Thouars (79)
Scène conventionnée d’Intérêt National « Art et création »
Vendredi 27 janvier 2023 à 19 h

 

Salle Paul Scarron – Le Mans (72)
Mercredi 30 novembre 2022 à 20 h 30
Jeudi 1er décembre 2022 à 14h et 20h30

 

Les Franciscaines – Deauville (14)
Vendredi 25 novembre 2022 à 14 h et 19 h 30
Jeudi 24 novembre 2022 à 14h

 

Espace Guy de Maupassant – Offranville (76)
Dans le cadre du Festival « Novembre en Normandie »
Samedi 29 octobre 2022 à 20h30

 

Festival Off d’Avignon
Théâtre Les 3 soleils – Avignon (84)
Du 7 au 30 juillet 2022 à 20 h 10
(relâche les mardis 12, 19 et 26 juillet)

 

Salle André Héry à Bourg-Achard (27)
Dans le cadre du Festival « Ensemble pour la paix »
Vendredi 3 juin 2022 à 20h30

 

Théâtre du Chateau – Eu (76)
Programmation au Théâtre des Charmes
Jeudi 24 mars 2022  à 14 h et 19 h

 

Théâtre de Cormeilles (27)
Vendredi 11 mars 2022 à 14h et 20 h

 

TANIT Théâtre – LISIEUX (14)
Du 29 au 30 novembre et du 2 au 3 décembre 2021 à 14 h 30 et 20 h 30

 

Théâtre Roger Ferdinand – Saint-Lô
(50)
Mardi 23 novembre 2021 à 20 h

 

 

PREMIÈRES DE CRÉATION :

Théâtre Lisieux Normandie (14) et tournée en décentralisation :

 

Théâtre Lisieux Normandie
Mardi 16 novembre 2021 à 14 h et 20 h

 

Centre culturel – Orbec
Jeudi 18 novembre 2021 à 20 h

 

Cinéma Le Parc – Livarot
Vendredi 19 novembre 2021 à 20 h

 

Foyer familial – Cambremer
Samedi 20 novembre 2021 à 20 h

 

Avant-premières :

Le Rayon vert, scène conventionnée d’intérêt national – Art en territoire – Saint-Valery-en-Caux (76)

Hors les murs : Espace Simone-Veil
Saint-Pierre-le-Viger
Jeudi 7 octobre 2021 à 20 h
Vendredi 8 octobre 2021 à 20 h

Tout le travail d’impression (affiches, invitations…) a été réalisé par les élèves de 1° année du BTS ERPC du Lycée Paul Cornu de Lisieux, dirigés par M. Bachelet et M. Hénon

Contactez-nous